Sabri Lamouchi, le mal aimé ?

Sur les réseaux sociaux, les internautes se mobilisent pour obtenir le départ de l'entraîneur des Eléphants (Capture d'écran Facebook)
Sur les réseaux sociaux, les internautes se mobilisent pour obtenir le départ de l’entraîneur des Eléphants (Capture d’écran Facebook)

Malgré un parcours à la limite du sans faute lors des éliminatoires et une qualification pour le Mondial, l’entraîneur des Eléphants Sabri Lamouchi reste un homme contesté par de nombreux supporteurs ivoiriens.

 On l’appelle avec une certaine ironie le célèbre coach stagiaire titulaire ! Sabri Lamouchi – qu’on croyait sur le point du départ -accompagne finalement les Eléphants footballeurs au pays du roi Pelé. Rien qu’à le voir à la télévision ou à la une d’un quotidien, Etienne Koffi ne peut s’empêcher d’exprimer son mécontentement face à un sélectionneur qu’il juge « ne pas être à sa place ».

« J’aurais bien voulu que la F.I.F rappelle François ZAHUI ou même qu’on « ressuscite » YEO Martial le coach victorieux de Sénégal 92. Loin d’un choix judicieux c’est un stagiaire qu’on nous envoie pour coacher nos joueurs », soutient révolté le jeune étudiant.

Lamouchi et ses « fossiles sur gazon« 

Pour lui, Lamouchi aura contribué à faire baisser le niveau de jeu des Eléphants par des sélections hasardeuses. En témoigne les 23 sélectionnés pour le Mondial, liste dans laquelle figurent de véritables fossiles sur gazon ! Des athlètes qui ont à peine joué en club et qui à la surprise général se retrouvent parmi les pachydermes qui iront défendre le drapeau au Brésil.

« L’entêtement de Sidi et sa manie de faire la sourde oreille vont nous coûter cher.  C’est un peu comme si on demandait à un éducateur de la maternelle de dispenser des cours à l’Université ! Quelle expérience a-t-il en qualité de joueur et d’entraîneur ? Aucune. Comparez le CV de Lamouchi à celui des entraineurs locaux et vous verrez que les ivoiriens ont largement le droit de se plaindre de son choix », affirme Seydou Diabaté.

Apprécier ou ne pas apprécier Sabri Lamouchi, là n’est pas la question. Pour Dadié Brice, bibliothécaire, les dirigeants du foot ivoirien ont imposé un sélectionneur et le peuple doit respecter ce choix. L’heure n’est plus aux querelles autour de la personne de Lamouchi : il faut penser au drapeau et surtout à aux joueurs sur le terrain.

« On peut avoir le plus mauvais entraîneur du monde mais si nos joueurs sur le terrain se donnent à fond ils pourront faire une prestation honorable », soutient Brice.

Facebook et les pages anti-Lamouchi

Si les joueurs sont mobilisés et compétents sur le terrain, il faut bien derrière un staff et un entraîneur qualifiés pour les accompagner  : c’est ce que soutient Etienne Koffi, qui reste convaincu que Lamouchi n’est pas l’homme qu’il faut pour diriger l’équipe nationale ivoirienne.

En marche vers le Mondial avec un entraineur contesté par les populations et surtout des groupes d’activistes web qui ne démordent pas ! Les pages les plus célèbres sur Facebook sont : Virer Lamouchi maintenant, Virer Lamouchi maintenant pendant qu’il est encore temps, Virer Lamouchi on va quitter ici… Quant aux partisans du sélectionneur franco-tunisien des Ivoiriens, ils peinent depuis toujours à mobiliser via la page Nous on veut Lamouchi.

Kahofi SUY, Mondoblogueur ivoirien

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.

6 réflexions sur « Sabri Lamouchi, le mal aimé ? »

  1. J’avoue que ce Lamouchi j’ai du mal à l’apprécier. Je ne sais pas ce qu’il a de plus que Zahoui qui avait produit des résultats encourageants. En tout cas seule la fédération ivoirienne sait pourquoi elle a écarté un coach national pour recruter à grands frais un expatrié plutôt médiocre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *