Côte d’Ivoire : « Les supporters ivoiriens, des masos ? »

Au Brésil, les Eléphants seront très attendus par leurs supporters (Crédit photo : manbeastextraordinaire, Flickr/CC)
Au Brésil, les Eléphants seront très attendus par leurs supporters (Crédit photo : manbeastextraordinaire, Flickr/CC)

Parfait Kouassi, le président du comité national de soutien à l’équipe de Côte d’Ivoire, a demandé aux supporters des Elephants d’être « maso » pour encourager leur équipe. Un terme qui a fait bondir Edwige Renée-Dro, à Abidjan.

Pendant le lancement de campagne de soutien aux Eléphants, M. Parfait Kouassi, président du comité national de soutien aux Eléphants (CNSE), a exhorté les quelques 50 supporters qui seront au Mondial – ainsi que nous qui serons à la maison ici en CIV- d’être des supporters maso.  Hey !  Moi qui pensais qu’on choisissait si on était maso ou sadiste, quel nouveau Cinquante nuances de Grey M. Parfait Kouassi veut écrire encore ici?

Je le comprends tout de même.  On ne sait pas ce que Drogba et ses co-équipiers nous réservent cette année : ils ne nous ont pas fait de cadeaux les années passées, mais comme on le dit ici en Côte d’Ivoire, découragement n’est pas Ivoirien.  Parce que si c’était Ivoirien, qui allait rester débout pour regarder le match amical contre la Bosnie pendant lequel nous avons été massacrés ?

La Côte d’Ivoire veut aller loin… mais si les Ivoiriens ne savent pas où c’est

À moins que l’exhortation que M. Parfait a lancé aux féticheurs, marabouts et autres ait été incomprise.  Ou alors les féticheurs ainsi que nos pachydermes ont décidé qu’étant donné que le match contre la Bosnie était un match amical, il ne fallait pas montrer toute leur puissance.  En tout cas, on espère que c’ette explication est la bonne parce que cette année là, on veut aller loin.  On ne sait pas où loin est, mais on veut aller là-bas.

Entretemps, nous serons les supporters maso que M. Parfait Kouassi veut qu’on soit.  Est-ce-qu’on n’a pas montré cela par le passé ?

The following two tabs change content below.
Edwige-Renée DRO
Je suis Edwige-Renée DRO, écrivain. Je bosse en ce moment sur mon premier roman. En Avril dernier, j’ai été sélectionnée par le Africa39 project comme l’une des 39 meilleurs écrivains de l’Afrique sub-saharienne. Quand je ne suis pas en train d’écrire, je lis et je me motive à écrire en trimbalant sur les sites de vente de chaussures – pensez Jimmy Choo et Christian Louboutin, hum!

2 réflexions sur « Côte d’Ivoire : « Les supporters ivoiriens, des masos ? » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *