« Ce onze là aurait pu être champion… »

Du jazz pour commencer une émission de football. Il faut le faire. Mais sur ESPN-Brasil, rien ne m’étonne. Ma chaîne de sport préférée a diffusé ce samedi soir 07 / 06 une émission spéciale sur les joueurs absents de cette Coupe du monde au Brésil.

Quand j’ai allumé ma télévision, c’est cette musique que j’ai entendu. L’émission culte de ESPN-Brasil, Linha de Passe (ligne de passe) a passé en revue les difficultés des cracks des différents favoris du Mondial à arriver « vivants » au Brésil.

La #CopadasCopas sera-t-elle finalement « la Coupe des blessés » – a copa dos lesionados -, s’amuse-t-on déjà du côté de Rio et de São Paulo.

Cette saison aura été particulièrement assassine pour les cracks, et pour preuve, une autre émission culte de ESPN-Brasil propose le « onze type » des absents qui, soyons sincères, remporteraient facilement une Coupe d’Europe. Et selon Paulo Caçade, journaliste phare de ESPN, ce « onze » arriverait bien en demi-finale d’une Coupe du monde…

Imaginez un instant une attaque formée par le trio Ribéry, Falcão et Marco Reus… ah oui, ça déménage. Derrière eux, trois génies pour distribuer des caviars: le jeune hispano-brésilien Thiago Alcântara (fils du champion du monde en 1994 Manzinho), l’italien Montolivo et le monstre turco-allemand Gundogan.

ESPN-Brasil abuse vraiment de la bonne humeur. Quel pays qualifié pour la Copa cette année peut se vanter de présenter un tel vivier de talents, surtout que derrière, il y a aussi Víctor Valdés, Kevin Strootman, Van Der Weil, Badstuber et j’en passe.

compo

Quel joueur va le plus manquer à son équipe ?

Sur son site internet, ESPN-Brasil lance un sondage pour savoir quel pays perd le plus de chances de succès en raison d’une blessure: 25 % pensent que L’Italie est le pays le plus affecté, 13 % opte pour l’Allemagne avec ses trois principaux blessés que sont Reus, Gundogan et Mario Gomez, alors que la France qui n’aura pas son « enfant terrible » , le Kaiser Franck inquiète 25 % du public sondé.

Alors que le hashtag #NãoVaiTerCopa (il n’y aura pas de Coupe de monde) fait rage sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, les journalistes de ESPN-Brasil se demandent si avec autant de blessés ce Mondial aura finalement lieu. Les manisfestants ont-ils un allié puissant et surnaturel opérant en leur faveur?

 

« Nous allons envahir le Maracanã, il n’y aura pas de Coupe du Monde »

Au total 57 joueurs manqueront la Copa das Copas en raison d’une blessure. Du jamais vu ! ESPN-Brasil met en garde: « la sorcière est déchaînée, attention ! ».

Pour Tirone, journaliste spécialiste du football européen, la France souffrira plus que les autres pays de l’absence de sa star, car en effet « 73 % des buts de l’Equipe de France viennent d’une action directe du Kaiser Franck », rappelle-t-il.

______________________

BONUS : Un autre joueur se sentirait il mal à l’approche du Mondial ? Lors du match amical opposant l’Argentine à la Slovénie, Lionel Messi s’est encore illustré en vomissant sur la pelouse avant d’aller marquer… sa spécialiste, selon les drôles de journalistes de ESPN-Brasil.

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *