Le Ghana ne veut pas de la girafe de Delta Airlines

Le match Ghana-USA au Mondial 2014 s’est achevé le lundi 16 juin dernier avec une défaite 2-1 des Black Stars. A cette occasion, une polémique a surgi surTwitter après la rencontre.

En voulant féliciter lundi les Etats-Unis pour leur victoire contre le Ghana (2-1), la compagnie aérienne américaine Delta Airlines a publié un tweet écrit qui a rapidement suscité la polémique. Dans ce message – effacé par la suite – elle félicitait les Boys en mettant côte-à-côte la photo de la Statue de la Liberté et celle d’une girafe :

Le tweet à polémique (ph)
Le tweet à polémique (Capture d’écran Twitter)

Delta raciste ?

Une illustration qui n’a pas été du tout du bon goût des supporters des Black Star du Ghana : taxant cette publication de raciste, de nombreux internautes ont vivement réagi, certains appelant au boycott de la compagnie.

Celle-ci a alors supprimé sa publication et a présenté ses excuses en ces termes : « Nous sommes désolées pour le choix de cette photo dans notre dernier tweet. Bonne chance à toutes les équipes ».

« C’est le Roi Lion ?« 

Pas de quoi calmer des fans indignés qui ont estimé que les auteurs de la publication étaient mal informés, racistes et ignorants. « Vous pouvez réserver des vols vers Accra, la capitale du Ghana … Ne prenez pas ces vols. Ils finiront dans le Serengati », a ainsi réagi un internaute, tandis qu’un autre se demaint comment il était possible de représenter le Ghana avec une girafe avant de s’interroger : « C’est le Roi Lion ? « .

Delta surprise

En s’inscrivant en faux contre la publication de Delta Airlines, l’agence de voyage Easy Track Ghana a précisait que le pays « n’était pas une destination de choix pour faire un safari… Il n’y a pas de girafe, de zèbre ou de léopard au Ghana. Il y a des lions, mais vous n’en verrez jamais un« .

En somme, ce faux pas de la compagnie aérienne Delta Airlines remet à jour la méconnaissance de l’Afrique dans certains pays de l’occident ou des gens pensent à tort ou à raison que l’Afrique est un pays où certains voyagent encore à dos d’âne.

Carlos AMEVOR, Mondoblogueur à Accra, au Ghana

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *