CAMEROUN : quand tout Yaoundé reçoit un SMS anti-Lions indomptables

A la fin de la rencontre Cameroun-Croatie, les supporters camerounais n’ont pas trouvé le sommeil à cause de la défaite des Lions indomptables. Et comme beaucoup de gens à Yaoundé, j’ai reçu des SMS qui montrent à quel point les Camerounais en veulent à la bande à Eto’o.

La célèbre formule de message de l’opérateur téléphonique Orange « la vie change avec Orange » est devenue, l’espace d’une soirée, la cible des parodies  utilisée par de jeunes camerounais. Comme beaucoup de gens à Yaoundé, j’ai reçu les sms ci-dessous :

texto1

Un moyen pour ces supporters d’exprimer leurs ras le bol à 2, 3 voire même 4 heures du matin. Un, deux, trois, quatre, cinq et six défaites consécutives au Mondial, ç’est juste trop. La honte, la fuite, Charles Itandje, Samuel Eto’o, Alexandre Song, pour ne citer que ceux-là.

« Gagne un sac de cailloux« 

texto2

Voilà les termes qui se sont substitués au mot original « la vie » de cette formule d’Orange-Cameroun. Que tous les abonnés maîtrisent. Lorsque le goût amer créé par ce score de 4-0 et ce coup de tête d’Assou Ekotto s’estompera, l’on pourra revoir dans nos sms, la véritable formule : « La vie change avec Orange ».

texto3

Ce n’est pas la première fois que des sms circulent entre les jeunes à Yaoundé. Souvent sous forme de chaines, ces sms ont souvent un but humoristique mais très clair : faire passer un message. D’ailleurs, il y a quelques semaines, nous avons été nombreux à Yaoundé à recevoir un sms parlant de la présence de Boko Haram dans plusieurs villes du Cameroun… mais il est toujours très difficile de savoir qui est l’auteur de ce genre de messages.

Ce qui est sûr, c’est que même avant le match, plusieurs supporters s’échangeaient une prière spécialement inventée pour les Lions indomptables.

texto4

Comment j’ai vécu le match…

Avant de recevoir ces messages on pouvait percevoir la grogne des supporteurs… dix minutes du coup d’envoi du match, l’ambiance n’était pas au rendez-vous, dans les débits de boisson. « Ca sent la défaite, Etoo, et Makoun ne jouent pas ».

Carrefour Iptec Yaoundé. Les supporters désertent les débits de boisson  18/06/2014
Carrefour Iptec Yaoundé. Les supporters désertent les débits de boisson 18/06/2014 / Photo Lilia Josi Ndengue

Carrefour Iptek, il est 22 heures 50 minutes. Dans la rue, aucune personne n’arbore la tenue vert-rouge-jaune. Les débits de boisson, des lieux prisés par les supporters du coin, ne connaissent pas l’affluence des temps de match. Ni les motos, ni les taxis n’ont suspendu à leurs engins, les fanions symboliques de la sélection nationale.  Aucun son de sifflet ne retentit.

Un seul bruit est perceptible : la télévision du débit de boisson « LE SOUZ ». Là-bas, une dizaine de clients-supporters s’intéressent au match. Parmi eux, quatre clients debout, veulent partir. La raison : « Je ne veux pas voir la honte du Cameroun. Vous-même vous pensez que ces gars peuvent gagner ! », nous lance Mr Théo, un fidèle client. Au bar « le prince » opposé à « LE SOUZ », c’est la même tragédie. Les supporters des Lions indomptables n’ont pas répondu à l’appel.

Quatre – zéro : le score de l’humiliation

Pour la gérante du bar, c’est une perte énorme. « Les Camerounais savent qu’ils vont perdre. Les joueurs là, ont leur argent et nous, on perd ».

yaounde-ambiance2

Le score qui confirme tout. « Oh nous sommes morts, c’est fini pour nous ! ». C’est le cri de détresse d’un téléspectateur de « Mère jaune bar ». Nous sommes à dix minutes et douze secondes, Ivica Olic vient d’inscrire le premier but. La 40ème minute de jeu ternira l’atmosphère du bar avec le carton rouge expulsant Alexandre Song. Les trois derniers buts inscrits à la 48ème, la 63ème et la 72ème minute respectivement marqués par Van Perisic et Mario Mandzukic viendront vider complètement le bar Mère jaune de sa clientèle. « Quelle honte, quelle humiliation, ça ne vaut pas la peine », crie à haute voix un client.

Lilia JOSI NDANGUE, Observatrice à Yaoundé, Cameroun

The following two tabs change content below.
liliajosindangue

liliajosindangue

liliajosindangue

Derniers articles parliliajosindangue (voir tous)

2 réflexions sur “ CAMEROUN : quand tout Yaoundé reçoit un SMS anti-Lions indomptables ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *