Mais où sont passés les supporteurs du Ghana à Natal ?

Depuis le début de la Coupe du monde, les Ghanéens ont fait de la ville de Natal, dans le nord-est du pays, leur fief. Mais hier, à l’occasion du match Allemagne-Ghana, ces derniers avaient mystérieusement disparus… le récit de notre Observateur Fabio Santana. / Crédit photo : Fabio Santana

Aujourd’hui, je me suis préparé très tôt pour aller à la rencontre des supporteurs du Ghana, qui sont arrivés à Natal la semaine dernière.

Environ 10 minutes avant le match Ghana-Allemagne, qui commençait à 16h heure locale, je suis arrivé au Point 7, le lieu publique choisi comme siège pour les Ghanéens pendant la coupe du monde du Brésil. Mais à ma grande surprise, il n’y avait que 3 Ghanéens.

Je me suis donc mis en quête de trouver les supporteurs ghanéens autour du Point 7. Personne. Alors, j’ai les cherché au Centre-Ville Praia, localité à 100 mètres du Point 7. Encore une fois, je ne les ai pas rencontré.

L'un Groupe de personnes en regardant le match avec l'absence des supporters ghanéens. (Crédit photo: Fabio Magno)
Un groupe de brésilien regarde le match Ghana-Allemagne… mais pas de Ghanéens !. (Crédit photo: Fabio Magno).

Je me suis senti triste et déçu car depuis le début de la compétition, ce sont vraiment les supporteurs Ghanéens qui mettent l’ambiance dans ma ville. Comme le match commençait, j’ai résolu le regarder dans un bar, à la place de loisir du Centre-Ville Praia.

Et là, quand on ne les attendait plus…

Après la première mi-temps très moyenne entre l’Allemagne et le Ghana (0-0), je me préparais pour sortir du bar. Soudain, j’ai vu quelques Ghanéens arriver au loin. Ils étaient 5, puis 10 et finalement, tous les supporteurs sont arrivés pour occuper l’endroit comme à leur habitude !

Cependant, à peine les Ghanéens arrivés, l’équipe allemande marquait son premier but (1-0). Les supporteurs étaient douchés à froid quelques minutes seulement après s’être installés.

Après le but allemand, la tristesse a duré peu de temps, puisqu’immédiatement la « Seleção ghanéenne » a marqué deux buts (Ghana 2 – 1 Allemand).  Voyez la joie des supporteurs au moment du deuxième but des Black stars.

Même si les Allemands sont revenus au score (2-2) les supporteurs de Ghana ont fête ce match comme une victoire. L’ambiance m’a donné des frissons une fois de plus,  supporteurs Brésiliens et Ghanéens ne faisant qu’un dans ce moment de joie.

L'une supportrice brésilienne avec les deux autres supportrices ghanéennes après le match de foot Ghana - Allemand (2-2) à Natal. (Crédit photo: Fabio Santana).
Une supportrice brésilienne avec les deux supportrices ghanéennes après le match de foot Ghana – Allemagne (2-2) à Natal. (Crédit photo: Fabio Santana).

Mais alors, où étaient les supporteurs ghanéens ?

Après le match de foot,  j’ai quand même voulu savoir où diable les supporteurs ghanéens étaient ils passés et pourquoi avaient ils manqué toute la première mi-temps !

Et l’histoire est plutôt incroyable : alors que deux avions de supporteurs ghanéens devaient partir à Fortaleza, ville où le Ghana jouait contre l’Allemagne (à une heure de vol de Natal) un des deux avions a du rebrousser chemin car un oiseau s’était coincé dans la turbine ! Plus de peur que de mal, l’avion s’est posé à Natal, et les supporteurs ont pu arriver, certes en retard, au centre ville de Praia, près de Natal, où nous avons suivi le match ensemble !

Ce représentant brésilien vêtu dans les couleurs de Ghana ensemble d'un supporter de Ghana après le match de foot Ghana - Allemagne (2-2). (Crédite photo:Mariângela Gama).
Un brésilien habillé des couleurs de Ghana après le match de foot Ghana – Allemagne (2-2). (photo: Mariângela Gama).

Dans leur malheur, il y en a un qui a été heureux : j’ai  eu la chance et le plaisir de pouvoir vivre, encore une fois, ces moments avec eux ici à Natal.

Fabio Santana, Observateur France 24 à Natal (Brésil).

The following two tabs change content below.
Santana
Salutations à tous! Je m'appelle Santana Fabio. Je suis brésilien. Je suis né à Recife, le chef-lieu de l'état du Pernambouc, au nord-est du Brésil. Actuellement, j'habite à Natal, le chef-lieu de l'état du Rio Grande do Norte. Je suis Ingénieur d'Halieutique. Je travaille au domaine de l'Aquiculture. Toutefois, je suis tout d'abord un passionné par la francophonie. Voilà !

Une réflexion sur “ Mais où sont passés les supporteurs du Ghana à Natal ? ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *