ALGÉRIE : Scènes de liesse à Blida pour fêter les Fennecs !

L’Algérie a signé hier soir contre la Corée du sud une victoire historique ! Dès la fin de la partie, à Blida et partout ailleurs dans les villes et villages, enfants, parents, hommes et femmes sont sortis à pied, en voiture, en mobylette, en vespa pour célébrer cette victoire tellement attendue.

L’Algérie est la première équipe africaine a inscrire quatre buts dans un match de Coupe du monde. Les Fennecs signent par ailleurs leur première victoire en Coupe du monde depuis 34 ans.

Le coach algérien a compris la leçon et la pression sur tous les supports médiatiques : toile, journaux écrits, radios et télévision l’avaient prié de laisser les « petits » algériens s’éclater sur le terrain contre les Coréens. Il a entendu le message à la dernière minute et… résultat : tout le monde a attaqué et c’est la télé qui s’était renversée de l’autre côté (pour suivre une idée d’un internaute qui avait « vu » contre la Belgique 22 joueurs dans le camp algérien) en première mi-temps, amenant le score à 3-0.

Le hashtag #Halliloattack semble avoir porté ses fruits puisque des dizaines de milliers de supporters ont demandé un autre schéma tactique, plus en adéquation avec le jeu maghrébin même si le coach algérien avait montré son agacement dans la conférence précédant la rencontre. Il ne cessait de répéter qu’il était seul maître à bord et que c’était lui qui connaissait le mieux ses joueurs.

Sur le terrain,  Feghouli, Slimani, Halliche et tous les autres coéquipiers ont porté haut les couleurs algériennes en allant bombarder le camp coréen. En face, la défense a craqué et les Fennecs se voyaient déjà imiter les Coqs français. C’était presque parfait et la seconde mi-temps fut haletante, crispante, époustouflante avec un Son coréen qui a fait voir de toutes les couleurs à la défense algérienne. Bougherra n’en pouvait plus et du céder sa place à Belkalem. M’bolhi évitera un resserrement du score qui aurait pu être fatal ! Et l’arbitre, irréprochable, libèrera les gosiers algériens, les familles et tous les amoureux de la balle ronde au niveau du pays et même du monde arabe et africain.

Dès la fin de la partie, à Blida et partout ailleurs dans les villes et villages, enfants, parents, hommes et femmes sont sortis à pied, en voiture, en mobylette, en vespa pour célébrer cette victoire tellement attendue.

 

Abdelkrim Mekfouldji, Observateur de France 24 à Blida en Algérie.

The following two tabs change content below.
Enseignant à la retraite, ex.directeur de formation professionnelle dans une école privée, j'ai été longtemps correspondant de presse de quotidiens nationaux et France24, chef de bureau des quotidiens Le Matin, El Watan et Info Soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *