Pourquoi la France aurait du finir deuxième

EDITO | A la lecture du titre, vous devez vous dire que je suis complètement fou. Tous les medias et observateurs militent actuellement pour que la France termine 1ère de son groupe, surtout pour éviter le choc probable contre l’Argentine en huitièmes de finale. Laissez moi vous démontrer qu’il vaudrait mieux finir 2ème du groupe E que premier. / Crédit photo Gisela Giordano, Flickr creative commons

Les deux parcours possibles pour les Bleus

Observons le parcours qui serait probablement celui de la France – celui sur lequel que vous avez surement parié, je vous vois derrière vos écrans – si elle termine première de son groupe.

tableaufinal1

Voici donc le parcours qui pourrait attendre les Bleus : un huitième face au Nigéria (ou face à l’Iran en cas de contre performance des Super Eagles) plutôt abordable, puis un quart face à l’Allemagne (ou l’Algérie en cas de surprise), et une demi face à une équipe sud-américaine qui sera probablement le Brésil.

Voyons maintenant ce qu’il se passe de l’autre côté, si la France termine deuxième du groupe.

tableaufinal2

Comme prévu, un France-Argentine serait la grosse affiche de ces huitièmes de finales. Seulement 16 % des sondés du journal L’Equipe souhaitent cette situation. Si la France passe cette étape, c’est ensuite la Belgique ou les Etats-Unis pour les quarts, puis une éventuel demi très incertaine qui pourrait être contre les Pays-Bas, le Mexique, ou le surprenant Costa Rica. J’élimine la Grèce qui a certes une équipe solide mais qui ne devrait pas aller au-delà des quarts de finale.

Mon choix est vite fait

Si le premier match contre le Nigéria voire l’Iran est largement à la portée des Bleus, il n’est pas non plus exclu que le second surprise du groupe F soit l’Argentine. Déjà qualifiée mais ayant montré un visage très peu satisfaisant depuis le début, rien n’indique que l’Albiceste va battre à coup sûr les Super Eagles. Le France aura en tout cas les cartes en main lorsqu’elle donnera le coup d’envoi contre l’Equateur.

Si on suit le parcours classique, la France jouerait donc ensuite contre l’Allemagne, très impressionnante dans son premier match face aux Portugais, moins en verve contre le Ghana, mais une équipe habituée des quarts de finale et éternel ennemi. Un match extrêmement compliqué. Puis, c’est sur le Brésil que la France tomberait en demi si elle passe. Inutile de dire qu’à domicile, et en ajoutant l’esprit de revanche de Brésilien qui ne nous ont plus battu dans une compétition internationale depuis 1958.  Autant dire qu’il y a pas mal de chances pour que l’aventure s’arrête.

De l’autre côté, il y a l’Argentine, et évidemment une équipe ou un éclair de Lionel Messi peut sortir de n’importe quelle situation l’Albiceste. Mais une équipe qui a montré des signes inquiétants, une inefficacité offensive criante, une défense peu rassurante et un gardien non titulaire dans son club cette saison (Sergio Romero, AS Monaco). Cette équipe n’a pas encore atteint sa plénitude physique et semble avoir souffert d’une grosse préparation d’avant Coupe du monde. Les jouer à ce stade de la compétition, alors qu’ils ne sont pas encore montés en puissance, serait tout à fait abordable.

Ensuite, viennent soit la Belgique, soit les Etats-Unis, redoutables adversaires mais bien moins que l’Allemagne. Le Belgique s’en est sortie in extremis dans ses deux premiers matchs par des buts marqués à l’arrachée dans les dernières minutes. La France a d’ailleurs pu jauger les Diables rouges dans un récent match amical (0-0). Depuis, la donne  a changé, et le statut des Bleus avec. Les Etats-Unis font office d’épouvantail dans ce parcours, mais leur match contre l’Allemagne donnera une idée plus précise de ce dont est capable cette équipe.

Enfin, la France croiserait, avant la finale, la route probablement du Mexique ou des Pays-Bas, en fonction du résultat des huitièmes. Là encore, à ce stade de la compétition, un match difficile, mais rien à voir avec le fait de jouer le pays hôte de l’autre côté du tableau.

 Finir deuxième permet il d’arriver au bout ?

Finir deuxième, un « bon souvenir » pour la France : la dernière fois que ce fut le cas, c’était en 2006 en Allemagne. La France avait terminé deuxième de son groupe derrière…. la Suisse (déjà !)  et était ensuite allée en finale. Durant les 20 dernières années, seule l’Italie avait réussi à se qualifier pour une finale après avoir terminé 3ème de sa poule en 1994 (à l’époque place qualificative pour les phases finale) et avait perdu en finale aux tirs aux buts contre le Brésil. Sur ces cinq dernières Coupe du monde, aucune équipe qui n’a fini deuxième de sa poule n’a donc remporté la Coupe du monde

Une « petite » défaite contre l’Equateur serait donc évidemment un coup d’arrêt pour la France, qui reste sur une dynamique de sept matchs sans défaite. Un avertissement qui permettrait de redoubler d’efforts pour le reste de la compétition.

Tous les avis de ce billet sont évidemment subjectif et contestable… alors n’hésitez pas à les contester !

 

Alexandre Capron, animateur de la plateforme à Paris, France

 

6 réflexions sur « Pourquoi la France aurait du finir deuxième »

  1. Je partage ton point de vue surtout en ce qui concerne la confrontation avec l’Argentine. Cette équipe a des lacunes défensives criardes. Rien ne sourit à Di Maria. Heureusement qu’il y’a le « Messi ». Mais, petit clin d’oeil: le Nigéria a « giflé » la France en juin 2009 en France (lol). Super texte!

  2. Tu as une bonne analyse que je peux trouver juste, mais je pense quand même qu’il est préférable d’affronter l’Allemagne en quart et le Brésil ou l’Uruguay, en demi, que je verrais bien sortir les brésiliens qui ne sont franchement pas entrain de faire une belle coupe du monde à mon gout.
    Et donc se retrouver en final très certainement contre les Pays-Bas qui sortiront les Argentins en demi sur l’autre parti du tableau, mais je pense vraiment qu’il vaut mieux affronter Nigeria, Allemagne, Brésil, plutôt que Argentine, Belgique, Pays-Bas, enfin c’est un avis personnel, et je pense qu’il vaut mieux se retrouver en finale contre les Pays-Bas qui d’après moi deviendront champion du monde cette année plutot que le Brésil qui je ne suis même pas sur passeront pas les 1/4, car l’uruguay va être la surprise de l’année et vont allez loin je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *