Ghana : la menace de boycott du match contre le Portugal désamorcée

Le Président ghanéen John Mahama a rassuré mardi les joueurs des Black Stars au Brésil : leurs primes leur seront versées à temps. Face aux menaces de boycott, il les a appelé à respecter le programme du match contre le Portugal ce jeudi.  (Crédit photo : Koky, Wikimedia Commons)

Alerte dans le camp ghanéen : les Black Stars ont refusé de s’entrainer mardi pour protester contre le retard dans le versement de leurs primes. Ils ont menacé de ne pas se rendre à Brasilla pour disputer leur troisième match de groupe contre le Portugal. Un mouvement d’humeur confirmé par le correspondant de la radio Joy FM sur place au Brésil.

Dans les coulisses, Ibrahim Sannie Daara, le porte-parole de la Fédération ghanéenne, a expliqué que les primes de 75.000 dollars promises à chacun des 23 joueurs n’avaient effectivement pas été versées à temps.

Des primes acheminées du Ghana vers le Brésil

A Accra, les officiels ont expliqué ce retard par un problème de transaction bancaire internationale. Pour contourner cet obstacle, ils ont promis aux joueurs que des liquidités leur seront remises sur place, et en mains propres.

Joseph Yamin, le vice-ministre ghanéen des Sports, a expliqué que le gouvernement avait en effet décidé de l’envoi d’une somme de 3 millions de dollars pour payer les frais de participation des Black Stars à la Coupe du Monde en cours au Brésil. Les joueurs  ont finalement perçu cet argent mercredi.

Enfin, pour cause d’inflation de la devise nationale – le Ghana Cedi – l’usage du dollar américain a été provisoirement interdit par la banque centrale du pays. Quelle devise a été transportée du Ghana vers le Brésil ? On attend de savoir.

The following two tabs change content below.
happy
Jeune journaliste bilingue à Accra, la capitale du Ghana, je me propose de vous abonner aux informations en provenance du Ghana, un pays anglophone de l'Afrique de l'Ouest. Suivez-moi et envoyez-moi vos propositions pour mieux vous informer

2 réflexions sur « Ghana : la menace de boycott du match contre le Portugal désamorcée »

  1. ils n’ont pas été sage comme les lionnes du Cameroun qui ont fait à leur tour comme des mercenaires en réclamant le butin avant d’opérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *