Brésil : « Oui, j’ai peur de la France »

A quelques heures des quarts de finale de la Coupe du monde de football 2014, il y a une chance sur quatre que le Brésil rencontre la France en demi-finales. Et là, j’ai commencé à avoir les chocottes.

Depuis le s années 1980, je suis régulièrement les matchs de football. De mémoire de Brésilien, j’ai du faire un grand effort pour me souvenir des derniers matchs où les Auriverdes ont battu les Bleus en match officiel. Le seul bon souvenir que j’ai, c’est un match amical remporté 3-0 par le Brésil en juin 2013. Mais à part ça, c’est le trou noir : je ne me rappelle d’aucune victoire du Brésil sur les Bleus.

Petits calculs…

Les rencontres France-Brésil ne sont en effet pas légion : jusqu’à maintenant ils se sont affrontés dans des matchs de compétition internationale  cinq fois : quatre fois lors de la Coupe du monde et  une fois en Coupe des confédérations. Pour un total de trois victoires de la France, une victoire du Brésil et un match nul.

Pour voir une victoire du Brésil, il faut remonter à 1958, quand le Brésil a battu la France 5-2 lors  des demi-finales de la Coupe du monde en Suède. Depuis, c’est le néant : les Français ont vaincu les Brésiliensen quarts de la Coupe du monde 1986 (1-1 et 4-3 aux tirs au but), lors de la mémorable finale 1998 (3-0),  lors de la demi-finale de la Coupe des confédérations 2001 (2-1) et, dernier match en date, lors de finale de la Coupe du monde de 2006 (1-0). Les comptes sont bons : ça fait depuis 52 ans que nous n’avons plus battu la France en match officiel.

Finalement je vous demande, est-ce que j’ai de la raison d’avoir peur d’affrontement entre Brésil – France pour les demi-finales de la coupe du monde de 2014 ? Et bien ma réponse, au regard de l’histoire, c’est oui !

Fabio Santana, Observateur de France 24 à Natal (Brésil)      

The following two tabs change content below.
Santana
Salutations à tous! Je m'appelle Santana Fabio. Je suis brésilien. Je suis né à Recife, le chef-lieu de l'état du Pernambouc, au nord-est du Brésil. Actuellement, j'habite à Natal, le chef-lieu de l'état du Rio Grande do Norte. Je suis Ingénieur d'Halieutique. Je travaille au domaine de l'Aquiculture. Toutefois, je suis tout d'abord un passionné par la francophonie. Voilà !

3 réflexions sur « Brésil : « Oui, j’ai peur de la France » »

  1. La preuve est bien que la quasi totalité des brésiliens supportent toujours les adversaires de la France (c’était le cas contre le Honduras, la Suisse, l’Equateur et même le Nigéria)…

    1. Merci par votre commentaire. C’est réellement vraie. Je ne voie jamais le Brésil gagner de la France en matchs de foot depuis que je nais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *