Belgique : »Les Diables rouges sortent grandis du Mondial »

Après un parcours sans faute, la Belgique s’est finalement inclinée face à l’Argentine en quarts de finale sur le plus petit des scores (1-0). A Ostende, notre contributeur fait le point sur un Mondial réussi et sur une génération de joueurs qui l’a fait rêver.

Voilà, le rêve est terminé… Mais, oh combien il fut bon de rêver. Ces jeunes joueurs belges nous ont fait vibrer, et même si l’élimination survient en quart de finale, force est de constater que ces Diables firent de cette campagne brésilienne un exemple du genre. Tout au plus, ils eurent le mérite de « rassembler » tout un peuple qui, généralement, se déchire pour des futilités linguistiques. A cela, nous devons dire un grand « MERCI » à la bande à Wilmots.

 

Photo Robert Genicot
Photo Robert Genicot

 

Ce Diable… de Messi ! 

On savait l’Argentine forte, mais aussi « prenable », au vu de leurs prestations depuis l’ouverture du Mondial. On se doutait que la clé d’une éventuelle victoire se situait au niveau de Lionel Messi. On devait tout entreprendre afin de museler ce fin technicien du ballon rond. Ce fut en quelque sorte ce que les Diables firent, mais voilà une rencontre de football se joue par équipe de onze…

La moindre petite erreur, en l’occurrence celle de Kompany, allait se payer cash, mais on ne peut jeter la pierre au capitaine des Diables rouges, certainement pas. La Belgique sort de cette Coupe plus forte que jamais, et nous ne serions pas étonné de la voir briller de mille feux lors des prochains grands rendez-vous, et pourquoi pas dans deux ans, lors du championnat d’Europe en France.

L’hippodrome Wellington d’Ostende a vibré

Avant la rencontre, dans un hippodrome Wellington accueillant 10 000 supporteurs, l’ambiance se voulait résolument optimiste, et c’est tout naturellement que la Brabançonne fut reprise en cœur par tous, Flamands et Wallons.

Après un bon début, le but de Gonzalo Higuain vient gâcher la fête. A la mi-temps, les supporters des Diables veulent encore y croire, à l’image de Jean-Marie de Huy qui nous dévoile sa vision de la suite du match.

On le sait, la seconde partie du match ne permit pas à la Belgique d’inscrire le but qui pouvait tout changer. Les supporteurs ne cachaient pas leur déception, à l’issue de cette belle campagne brésilienne. Deux jeunes supporteurs, Gilles et Julien, reviennent sur ce match.

En définitive, les Diables rouges ont réussi leur Coupe du monde, et la Belgique du foot en sort grandie. Les rêves les plus fous regardaient vers la finale, ils n’auront pas été suivis, mais certain que l’avenir resplendira. Merci Monsieur Wilmots, Merci les Diables.

Cliquez ici pour voir les photos de l’hippodrome de Wellington !

 

Vidéos et Photos: Robert Genicot à Ostende, Belgique

The following two tabs change content below.
Robert Genicot
Blogueur d'Europe, blogueur du Monde, curieux mais pas toujours d'accord avec cette Europe, ni ce Monde... Ostende, Belgique, je vous invite... Venez nombreux, vous ne serez pas déçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *