« L’Europe, ma favorite pour les demi-finales »

Le dernier carré de la Coupe du monde 2014 est connu. Ce sera un affrontement entre l’Europe d’un côté et l’Amérique de l’autre. Ces deux continents restent encore les maitres du football sur la planète. Mais notre contributeur au Cameroun a déjà fait son choix.

Des absences préjudiciables

Dans la première rencontre, le Brésil, pays organisateur qui sera privé de son capitaine Thiago Silva suspendu et de son attaquant vedette Neymar, affrontera l’Allemagne de Manuel Neuer. Même si l’Allemagne part favorite compte tenu des atouts physiques et collectifs qu’elle dispose, le Brésil pourrait, en l’absence de ces deux joueurs, montrer que le football n’est pas une science exacte.

Par ailleurs, cette Coupe du monde nous apprend qu’en matière de football, les matchs peuvent se suivre sans se ressembler.  En plus des qualités physiques et collectives de la sélection allemande, les blessures des joueurs de l’Amérique peuvent causer un préjudice à leurs équipes. Neymar est par exemple celui qui porte l’équipe du Brésil depuis le début avec ses remontées de balles mais aussi avec ses buts.

De l’autre côté, l’Argentine affrontera mercredi les Pays-Bas. Ce sera en l’absence de Angel Di Maria. Le Madrilène qui a inscrit le but victorieux contre la Suisse en 8e de finale sur une offrande de Lionel Messi est un maillon essentiel dans l’attaque argentine. Blessé durant le match, il pourrait être forfait pour le reste du Mondial. Ce sera difficile pour l’Albiceleste de composer sans lui.

De l’espoir ?

Mais, des notes d’espoir existent pour l’Amérique. En effet, malgré l’absence de Neymar, il y a des joueurs comme Hulk ou encore Oscar qui peuvent jouer leur Coupe du monde en demi-finale. Comme Higuain contre la Belgique, ils peuvent être décisifs et marquer d’une empreinte particulière cette étape de la compétition. Par ailleurs, le Brésil s’est trouvé un buteur alternatif en la personne de David Luiz. Ce dernier peut refaire un coup de génie contre l’Allemagne.

Du côté argentin, il y a la Pulga, Lionel Messi. Ce «fils de Dieu » a été salué par Johan Cruyff cette semaine. Ce dernier estimait que « Grâce à Dieu, Messi existe. » Sur le stade, l’Argentin sera un plus symbolique mais aussi technique. En effet, il pourra attirer l’attention des joueurs adverses sur lui pour ouvrir la voie à ses coéquipiers. Par ailleurs, à travers ses touches de balles, il pourra soit donner des passes de caviar à Higuain qui s’est enfin réveillé de son sommeil brésilien ou alors augmenter son compteur de buts.  Mais il aura en face de lui un collectif très compact avec des individualités significatives comme Arjen Robben.

D’ores et déjà une lutte pour le meilleur joueur du monde 2014 ?

La lutte pour le Ballon d’or de cette Coupe du monde se fera selon moi entre ces deux joueurs (Lionel Messi et Arjen Robben). C’est à ce titre que leur demi-finale sera déterminante. En plus d’un ticket pour la finale, il y a ce ticket pour le titre de meilleur joueur qui est en jeu.

Je reste un grand supporter de l’Amérique même si l’Europe part favorite. Ainsi une confrontation Europe – Europe en finale est plus probable que, Amérique – Amérique.

Ulrich Tadajeu, Mondoblogueur à Dschang, Cameroun

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

3 réflexions sur “ « L’Europe, ma favorite pour les demi-finales » ”

  1. Je crois l’Europe sortira vainqueur même si ça ne sera pas facile,leurs équipes sont plus comptés avec de bonnes organisation tactique,mentalement,collectivement et individuellement et ils ont une incroyable capacité de réaction je vous donne un exemple l’Allemagne c’est ma favorite pour cette coupe du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *