Brésil-Pays Bas : match de foot ou enterrement ?

Ambiance d’enterrement pour les supporters brésiliens après le match Brésil – Pays Bas (0-3). Encore une fois, les Auriverdes ont déçu leurs fans. (Crédit photo : Fabio Santana).

Samedi, les Brésiliens ont dit adieu à leur Coupe du monde. L’enjeu  de la dernière place : la troisième place, qu’occupera finalement les Pays Bas.  Bien que la presse locale ait essayé faire motiver le peuple brésilien pour le match, le terrain leur a offert un nouveau cauchemar quelques jours après le calvaire allemand.

La Fédération du commerce a ignoré le match

Pendant les matchs du Brésil dans ce Mondial, tout les commerces fermaient leurs portes au public pour permettre aux gens de suivre les rencontres. Mais samedi au moment du coup d’envoi, tout était ouvert dans et autour le Centre commercial Cidade Jardim de Natal.

Différemment des autres matchs du Brésil, le commerce a ouvré normalement quand du match Brésil - Pays Bas. (Crédit photo: Fabio Santana)
Différemment des autres matchs du Brésil, le commerce a ouvré normalement quand du match Brésil – Pays Bas. (Crédit photo: Fabio Santana).

Nouvelle déception brésilienne

Les supporters étaient méfiants, et ils avaient de quoi après le massacre allemand pour en demi-finale (7-1).

Pour confirmer ces craintes, le match commençait quand les Pays Bas marquaient un premier but, dès la deuxième minute. Les supporters ont cru revivre le cauchemar de mardi dernier puisque le Brésil souffrait et encaissait un second but (2-0).

Pendant la second mi-temps, j’ai pu parler avec un groupe de quatre jeunes adultes qui regardaient le match. Ils m’ont appris qu’ils s’attendaient et même espéraient une autre défaite des Auriverde. ils n’étaient pas préoccupés avec le score, et profitaient seulement d’être réunis entre eux. La victoire finale des Oranje (3-0) et leur troisième place ne les a donc pas trop dérangés…

L'un groupe de jeunes hommes et de jeunes femmes en regardant le match de foot Brésil - Pays Bas (0-3) au Centre-Commercial Cidade Jardim. (Crédit photo: Fabio Santana).
L’un groupe de jeunes hommes et de jeunes femmes en regardant le match de foot Brésil – Pays Bas (0-3) au Centre-Commercial Cidade Jardim. (Crédit photo: Fabio Santana).

Après cette ultime défaite, les sentiments de défiance et de déception étaient visibles sur les visages des supporters brésiliens. Le football auriverde a perdu sa crédibilité. L’après-Mondial devra être l’occasion de nombreuses réflexions et d’un nouveau recommencement, en visant la nouvelle édition en Russie 2018.

►►► Pour retrouver tous les articles de Fabio Santana, Observateur France 24 à Natal (Brésil), cliquez ici.

The following two tabs change content below.
Santana
Salutations à tous! Je m'appelle Santana Fabio. Je suis brésilien. Je suis né à Recife, le chef-lieu de l'état du Pernambouc, au nord-est du Brésil. Actuellement, j'habite à Natal, le chef-lieu de l'état du Rio Grande do Norte. Je suis Ingénieur d'Halieutique. Je travaille au domaine de l'Aquiculture. Toutefois, je suis tout d'abord un passionné par la francophonie. Voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *