Tous les articles par Santana

Salutations à tous! Je m'appelle Santana Fabio. Je suis brésilien. Je suis né à Recife, le chef-lieu de l'état du Pernambouc, au nord-est du Brésil. Actuellement, j'habite à Natal, le chef-lieu de l'état du Rio Grande do Norte. Je suis Ingénieur d'Halieutique. Je travaille au domaine de l'Aquiculture. Toutefois, je suis tout d'abord un passionné par la francophonie. Voilà !

Brésil : Natal s’inquiète de l’avenir de son stade

VIDEO | Selon la presse brésilienne, beaucoup de stades construits pour la Coupe du monde seront transformés en « Éléphants Blancs« . Autrement dit : ils ne serviront plus à rien. Notre blogueur Fabio Santana a demandé leur avis sur cette question aux supporters des trois clubs que compte la ville de Natal, au nord-est du pays. (Crédit photo : R. Lucena, Flickr/CC)

Continuer la lecture de Brésil : Natal s’inquiète de l’avenir de son stade

Natal : petit souvenir pour les champions du Monde

Enfin, la Coupe du monde de foot au Brésil 2014 s’achève. Les Allemands auront été la meilleure équipe. Pour leur rendre hommage, j’ai choisi huit images – comme le nombre de buts qu’ils auront marqués en demi-finale puis en finale – pour rendre hommage aux hommes de Joachim Löw.

Continuer la lecture de Natal : petit souvenir pour les champions du Monde

« Il faut que le Brésil perde la petite finale »

Désormais la Seleção brésilienne n’a plus aucune chance de conquérir la Coupe du monde 2014. La troisième place est encore possible… mais selon notre Observateur brésilien à Natal, il faut que le Brésil perde. Voilà pourquoi. « Cette année, c’est nous qui devons finir dans le cercueil » explique notre Observateur. Photo Wikimedia Viniciusmc

Continuer la lecture de « Il faut que le Brésil perde la petite finale »

« Moi, Brésilien, je ne l’imaginais même pas dans mon pire cauchemar »

COUP DE GUEULE | A Natal, dans le nord-est du Brésil, Fabio Santana est depuis le début de la compétition un Observateur enthousiaste. Mais hier, comme 200 millions de Brésiliens, il a vécu un cauchemar lors de Brésil-Allemagne.

Continuer la lecture de « Moi, Brésilien, je ne l’imaginais même pas dans mon pire cauchemar »

Natal : les Ghanéens sont partis, la fête aussi

À Natal, le départ des supporters des Black Stars n’est pas passé inaperçu. Les Brésiliens regrettent la joie, l’enthousiasme et le charisme des Ghanéens qui ont conquis les fans auriverde. Mais même après leur retour au pays, tous pensaient que la fête se poursuivrait, puisque le Brésil est toujours dans la compétition. Et pourtant… (Crédit photo : Fabio Santana)

Continuer la lecture de Natal : les Ghanéens sont partis, la fête aussi