Brésil : 64 ans après, la Coupe du monde de football est de retour

Le président Lula (au centre) et le président de la FIFA Seppe Blatter (à gauche) lors de la présidentation du logo du Mondial 2014 (Crédit photo : Ricardo Stuckert, Wikimedia Commons)
Le président Lula (au centre) et le président de la FIFA Seppe Blatter (à gauche) lors de la présidentation du logo du Mondial 2014 (Crédit photo : Ricardo Stuckert, Wikimedia Commons)

Depuis 1950,  année durant laquelle le Brésil a été le siège de la Coupe du monde de football pour la dernière fois, aucun ballon n’avait plus roulé pour ce grand événement au pays de la Seleçao. Dans neuf jours, après la cérémonie d’ouverture à São Paulo, non seulement  les Brésiliens, mais le monte entier aura les yeux tournés vers le pays pour regarder la plus grande fête du sport mondiale.

La Coupe du monde est de retour au Brésil pour la deuxième fois de son histoire, une histoire longue qui a débuté avec une première édition en 1930 en Uruguay, durant l’équipe nationale est sortie vainqueur chez elle, devant son public. À l’exception de cette première édition, la compétition n’est accessible qu’après une phase de qualification.

Actuellement, huit équipes ont remporté le prestigieux trophé. Le pays hôte de cette vingtième édition, le Brésil, a gagné le titre cinq fois, soit une de plus que l’Italie ( quatre coupes).

En attendant le coup d’envoi du match d’ouverture entre le Brésil et la Croatie, le 12 juin prochain, nous voulons savoir de chaque personne la réponse pour l’une simple interrogation ci-dessous : quelle sera l’équipe championne de la Coupe du monde de football au Brésil en 2014 ?

The following two tabs change content below.
Santana
Salutations à tous! Je m'appelle Santana Fabio. Je suis brésilien. Je suis né à Recife, le chef-lieu de l'état du Pernambouc, au nord-est du Brésil. Actuellement, j'habite à Natal, le chef-lieu de l'état du Rio Grande do Norte. Je suis Ingénieur d'Halieutique. Je travaille au domaine de l'Aquiculture. Toutefois, je suis tout d'abord un passionné par la francophonie. Voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *