ammelfou

ALGERIE : Quelles chances pour les Fennecs ?

ANALYSE | Ce soir, l’Algérie joue gros contre la Corée du Sud. Après une première mi-temps satisfaisante face à la Belgique, les Fennecs se sont effondrés en seconde période. Quelles sont les chances de l’Algérie ? Le point avec Abdelkrim Mekfouldji. / Image S4L4H

Rater la première rencontre contre la Belgique est resté en travers de la gorge pour nombre de joueurs algériens et de millions de supporteurs mais l’heure n’est plus aux regrets !

Halilhodzic est sous l’effet d’une pression sans pareille, lui qui avait complètement changé la manière de jouer des techniciens comme Feghouli, Soudani, Medjani. On parle d’un changement profond du onze avec les rentrées plus que probables de Mandi, Cadamuro, Lahcen, Ghiles et Brahimi.

Est-ce la meilleure tactique se demandent des techniciens ? Qu’aurait-il à perdre répondent d’autres puisque le coach est pressenti du côté du Bosphore pour entraîner l’équipe de Trabzonspor en Turquie.

On reproche à Halilhodzic l’éviction de Guedioura au profit de Yebda, le milieu de terrain de l’Udinese mais celui-ci, sans avoir joué, est déclaré indisponible pour toute la « virée » au brésil.

Beaucoup d’envoyés spéciaux de la presse nationale algérienne parlent d’altercation entre un des préparateurs physiques et l’entraîneur des gardiens de but au sujet du rendement de certains joueurs. Finalement, la défaite contre les Diables rouges n’a pas fini de faire des vagues et la pression exercée sur le staff technique ne laissera pas les joueurs se préparer dans les meilleures conditions possibles.

Une défaite contre la Corée du sud obligerait la sélection à préparer ses valises pour un retour plus que triste en Algérie, et le désappointement des milliers de supporteurs présents au Brésil (on parle de 5.000) seraient … bruyants à leur retour.

 

IMG_0697

 

Abdelkrim Mekfouldji, à Blida en Algérie


ALGÉRIE – Les Fennecs, sur le terrain et devant la télé, sont fin prêts !

A moins d’une heure du coup d’envoi pour la première rencontre de l’Algérie face à la Belgique, notre contributeur à Blida en Algérie nous montre que les Fennecs, équipe et supporteurs, sont prêts à vibrer ! / Des décorations dans la ville de Blida, photo Abdelkrim Mekfouldji.

Jour J pour les Fennecs ce mardi et la dernière conférence de presse donnée par l’entraîneur adjoint, Noureddine Korichi et le staff médical dirigé par Mohamed Bouglali a rassuré l’ensemble des quelques 5.000 supporters se trouvant déjà au Brésil.

L’équipe

Yebda (Udinese) a été rétabli après sa blessure à l’entraînement et Halilhodzic « tient » déjà son équipe rentrante avec, paraît-il, Halliche (Academica – Portugal) dans l’axe défensif avec Bougherra afin de contrer l’immense Lukaku de la Belgique.

Dans les bois, M’bolhi (CSK Sofia) serait préféré à Zemmammouche (contrairement à ce que j’aurais souhaité…) pendant que le milieu verrait les rentrées de Medjani, Taïder, Bentaleb alors que Feghouli en attaque sera secondé par Slimani et Soudani. Ce dernier pouvant être remplacé par Brahimi. Les variantes existent et chaque supporter avance une victoire de l’équipe par 1 ou 2 buts.

Dans ma ville…

Quoi qu’il en soit, les Fennecs présentent un ensemble en vraie forme et les supporters présents sur place ou demeurant au pays ne parlent que de victoire ! Le match sera également une entrée en matière pour les supporteurs dans ma ville qui sont prêts pour le coup d’envoi depuis plusieurs jours !

 

Algérie-Belgique va se jouer quelques heures avant le  le match phare du groupe A, Brésil – Mexique…. Une mise en appétit donc ?  Gageons que le beau football sera au rendez-vous.

 

Abdelkrim Mekfouldji, à Blida, Algérie


Algérie : quels choix pour Halilhodzic face à la Belgique?

ANALYSE | De mémoire de supporter algérien, on a rarement constaté une équipe nationale pourvue d’autant de talents et aussi équilibrée depuis bien longtemps. Ligne par ligne, Abdelkrim Mekfouldji nous explique ses choix.

A certains postes, Halilhodzic a l’embarras du choix, tellement les remplaçants sont capables d’être des titulaires en puissance. Cependant, quelques faiblesses constatées permettent d’entrevoir ce qui pourrait former la première équipe algérienne pour ce Mondial 2014.

L’attaque

Slimani (attaquant du Sporting Lisbonne) est pour moi clairement celui qui est le plus menacé de ne pas être aligné contre la Belgique. Il avait marqué un but contre l’Arménie et raté plusieurs occasions nettes contre la Roumanie. Lors des rencontres éliminatoires –Coupe du monde et Coupe d’Afrique- il avait montré un visage plus percutant. Serait ce son récent mariage qui expliquerait sa baisse de niveau actuel ? Pour se justifier devant sa piètre prestation contre la Roumanie, Slimani avait déclaré qu’il préférait être efficace lors des rencontres officielles et non les rencontres amicales,

Ainsi, Soudani se trouve au devant de l’attaque et de la scène pour avoir été régulier tout au long de la saison, avec Djabou et Brahimi sur l’aile gauche.Les trois sont dans une grande forme physique et avec un potentiel psychologique fort. Mahrez se trouve être le troisième larron pour le côté gauche de l’attaque des Fennecs.

Arrêtons nous un temps sur Djabou : le joueur de qui évolue au Club Africain avait laissé une excellente impression lors de la seconde rencontre à Genève contre la Roumanie où il avait été à l’origine du premier but après avoir admirablement effacé son vis-à-vis roumain.

La doublure de ce joueur est toute trouvée avec le titulaire de l’équipe de Grenade en Espagne, Yacine Brahimi. Le flanc droit de l’attaque semble avoir été fin prêt depuis longtemps puisque Feghouli -joueur de Valence en Espagne- y règne en maître absolu.

Aussi, si Slimani figurera parmi les titulaires contre la Belgique pour le premier match, Halilhodzic mettrait sûrement Soudani sur la gauche et assoirait sur le banc de touche Djabou, Brahimi et Mahrez.

La défense

Personnellement, j’aimerais voir Zemmamouche dans les buts. Mbolhi part normalement titulaire, mais je crois que le gardien de l’USM Alger, un des rares joueurs à jouer en Algérie, mérite d’être titulaire.

Les places deviennent chères derrière  où la dualité Ghoulam – Mesbah pourrait donner du fil à retordre au coach. A l’arrière, la paire Medjani-Bougherra formerait la charnière centrale malgré le flou constaté en défense lors des deux dernières rencontres amicales en Suisse.

Le choix ne sera pas fortuit puisque Belkalem, force tranquille, pourrait avoir des soucis à maintenir les virevoltants attaquants, notamment Belges et Coréens. Kadamouro en milieu défensif serait dans les fiches de l’entraîneur puisque le joueur est en grande forme physique, ayant totalisé 36 rencontres avec Ajaccio dans le championnat français.

Le milieu

La clé est pour moi dans ce milieu. Il y a une solution qui pourrait permettre de renforcer l’entre-jeu en en décalant Medjani au milieu défensif. Autour de lui, les indéboulonables Brahimi en milieu relayeur et Feghouli en milieu organisateur me semblent les mieux placés.

Voici donc l’équipe qui sera, selon moi, titulaire contre la Belgique :

composition algerie belgique

 

Cette équipe me semble la plus équilibrée et surtout la plus solide pour affronter l’équipe belge, qui sera sans doute la plus difficile à jouer. Devant cet embarras, visible du moins pour le commun des supporters, la recherche de l’harmonie du groupe dans ses différents compartiments devra être le travail à assurer en priorité. Le devenir des Fennecs en Coupe du monde en dépend largement.

Et vous, quelle sera votre composition contre la Belgique ?

 

 

Abdelkrim MEKFOULDJI, Observateur à Blida, Algérie


Et si l’Algérie se qualifiait pour le second tour ?

PENSEE DU JOUR | Pour leur quatrième Mondial, les Fennecs aimeraient bien réussir là où ils ont toujours échoué : atteindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Abdelkrim MEKFOULDJI espère bien que son équipe parviendra à s’extraire du groupe H. (Crédit photo : Abdelkrim Mekfouldji)

« Algérien moyen, loin de tout chauvinisme aveugle, je commence à élaborer l’idée d’une qualification au second tour.

Les raisons ? Les équipes dites favorites, Belgique et Russie, n’étaient pas présentes à la dernière Coupe du monde en Afrique du sud. La majorité des joueurs algériens évolue dans des championnats forts et très exigeants : Italie, Espagne, Angleterre et France.

L’entraîneur, Halilhodzic, est présent en Algérie depuis trois ans et accumule les victoires dans les rencontres amicales et officielles jusqu’à former un groupe –ou un bloc- homogène dans ses compartiments.

Les Fennecs sont par ailleurs les leaders africains selon le dernier classement FIFA (22ème) et devancent ainsi des équipes aussi cotées que le Ghane ou la Côte d’Ivoire. Ils sont également le seul représentant du monde arabe et pourront ainsi se sentir pousser des ailes.

Enfin, les primes promises sont assez conséquentes avec déjà 200.000 euros pour chaque joueur après la qualification à la phase finale de la Coupe du monde et la coquette somme de 500.000 euros pour un passage au second tour.

Pour toutes ces raisons, je vois bien l’Algérie passer les poules ! »

Abdelkrim-1

Abdelkrim MEKFOULDJI, est enseignant à la retraite, responsable de formation professionnelle et ancien journaliste à Blida, à une cinquantaine de kilomètres d’Alger. Supporter des Fennecs, c’est ave chauvinisme qu’il espère que la bande à Halilhodzic fera mieux que la grande équipe de Madjer en 1982.


Algérie-Roumanie : Feghouli ne parlera pas à la presse algérienne

Sofiane Feghouli ne perdra pas à la presse de son pays pendant le Mondial (Crédit photo : Victor Guttiérez Navarro, Wikimedia Commons)
Sofiane Feghouli ne perdra pas à la presse de son pays mercredi (Crédit photo : Victor Guttiérez Navarro, Wikimedia Commons)

L’attaquant des Fennecs a signé un contrat d’exclusivité avec un site européen spécialisé en football. Les médias algériens n’obtiendront donc aucune confidence du joueur durant son stage en Suisse, à quelques jours du Mondial.

Surprise ! L’attaquant algérien Sofiane Feghouli a signé un contrat d’exclusivité avec un site européen spécialisé en football. Une envoyée spéciale de ce média s’est déplacée à Genève, en Suisse, pour réaliser un entretien avec le milieu offensif de Valence. Du coup, le joueur a été obligé de refuser une interview à une chaîne de télévision algérienne, qui avait pourtant les droits de filmer les Fennecs durant leur dernier stage avant le Mondial.

Les nombreux envoyés spéciaux algériens n’auront donc pas non plus le plaisir de côtoyer ce mercredi le joueur, lors du dernier match de préparation des Fennecs contre la Roumanie.

Le titulaire de l’équipe de Valence en Espagne pourra-t-il respecter les clauses du contrat ?


Algérie : la liste des 23 Fennecs dévoilée

Sofiane Feghouli (ici à gauche sous le maillot de Valence) sera bien au Brésil (Crédit photo : Petrosti, Wikimedia Commons)
Sofiane Feghouli (ici à gauche sous le maillot de Valence) sera bien au Brésil (Crédit photo : Petrosti, Wikimedia Commons)

L’entraîneur des Fennecs, Vahid Halilhodzic, a rendu publique la liste des 23  joueurs qu’il a choisi de retenir pour le Mondial au Brésil. Une sélection qui fait des heureux, mais aussi un déçu.

Coach Vahid a tranché. Pour son premier Mondial, le sélectionneur algérien a dévoilé lundi les joueurs qu’il a décidé d’emmener avec lui au Brésil, pour la quatrième participation des Fennes à une Coupe du Monde (1982, 1986, 2010).

Le suspense était finalement assez limité, puisque les Algériens n’étaient plus que 24 en stage, après le départ du quatrième gardien Azzedine Dhouka. Et le malheureux joueur écarté est Adlène Guedioura, qui joue dans le club anglais de Crystal Palace. Halilhodzic lui a préféré Hassan Yebda, le milieu de terrain de Udinese (ITA).

Seuls deux joueurs du championnat algérien

Cependant, ce dernier a été blessé lors d’une séance d’entraînement et ne pourra pas participer à la dernière rencontre amicale prévue ce mercredi contre la Roumanie, à Genève. L’entraîneur mise donc sur un joueur qu’il n’a pas pu aligner durant les rencontres de préparation.

Les 23 joueurs sélectionnés opèrent tous dans des championnats européens ou des pays du Golfe, à l’exception de deux gardiens, Cédric (CS Constantine) et Zemmamouche (USM Alger).