Argentine-Allemagne : duel de papes… et de femmes !

La finale de cette Coupe du monde mettra aux prises deux équipes Argentine Vs Allemagne. Ce sera aussi un match entre deux prélats et surtout deux femmes d’État. Au final, qui des deux trinités obtiendra le Graal du football ? / Photomontage images Creative Commons

Au Vatican, Benoît XVI Vs François

D’abord entre l’ancien pape, désormais pape émérite Benoît XVI (l’Allemand) qui a démissionné de la fonction papale en février 2013 et son successeur François (l’Argentin) qui est souverain pontife depuis mars 2013. Au lendemain des demi-finales de cette Coupe du monde, le destin veut que ces deux prélats se rencontrent.

Il s’agit d’une finale essentiellement divine dans la mesure où le « fils de Dieu », le Messi Lionel est bel et bien impliqué. Il se dit d’ailleurs que c’est un complot entre le « fils de Dieu » et son père qui est à l’origine de la rencontre de ces trois entités.  Le père aurait prescrit au « Messi » de venir chercher ce que le football a de plus beau sur cette planète pour l’apporter au ciel. Or pour que ce trophée quitte la terre, il faut la bénédiction des gardiens du temple (les papes) qui plus est une union de bénédiction. Raison pour laquelle il a décidé de les rassembler… un dimanche !

La symbolique est là.  Mais seulement, pour que ces trophées puissent arriver auprès du Père, ils doivent passer par la confirmation du pape émérite, Benoît XVI. Le Messi va valider leur pouvoir et ils vont bénir le trophée pour que celui-ci puisse le rapporter en bonne et due forme au ciel. Mais, il sera également question de choisir qui des deux prélats accompagnera le « Sauveur » avec son trophée.  Pour le savoir, l’avis des femmes comptera.

 

CFK_y_Angela_Merkel_2Photo creative Commons Jor76

Angela Merkel Vs Chritina Kirchner

C’est également un rassemblement de deux femmes puissantes de ce monde. Pour que le trophée retourne au ciel, il faut l’aval des femmes. Ne dit-on pas souvent que le « Bon Dieu est une femme ? » Qui de Angela Merkel, chancelière allemande et de Christina Kirchner (présidente de l’Argentine) accompagnera le « fils de l’homme » remettre ce précieux sésame au père céleste?

Messi – François – Kirchner, la trinité gagnante

Si l’on s’en tient aux signes, c’est la trinité fils de Dieu (Messi) – François – Christina Kirchner qui devra se tirer d’affaire. Parce que Messi est Messi, c’est lui le fils de Dieu et ses voix sont insondables. Ensuite, il est le football et son père l’a envoyé pour qu’il soit au- dessus des Terriens. François, le pape, est un fan de football, il aime voir Messi jouer au ballon. Bien sûr Christina est belle et le père de Messi aime les  choses les plus belles.

C’est donc Messi qui conduira ses compatriotes au Graal du football dans cette finale qui se jouera à la fois sur le stade, au Vatican et surtout dans les lieux politiques. Il démontrera aux yeux du monde que, si depuis, il ne s’est pas manifesté en Coupe du monde, c’est juste parce que son heure n’avait pas encore sonné.  Maintenant que tout doit s’accomplir, il assumera sa mission historique : être le « Messi » du peuple argentin.

Et comme le disait ce commentateur argentin, lors d’Argentine-Iran :

« Nous avons le pape, et nous avons le Messi »

 

Ulrich Tadajeu, Mondoblogueur à Dschang, Cameroun

►►►Pour retrouver tous les articles d’Ulrich, cliquez ici !

The following two tabs change content below.
Ulrich Tadajeu
Ulrich Tadajeu Kenfack prépare une thèse de Doctorat en Histoire Politique à l'Université de Dschang, au Cameroun. Ses domaines de recherche portent sur les comportements politiques, les luttes nationalistes, la reconstruction politique après les épreuves de terreur, la communication politique et le web 2.0. Il est également Community Manager dans une institution universitaire d'enseignement et de recherche.

10 réflexions sur “ Argentine-Allemagne : duel de papes… et de femmes ! ”

  1. La Trinité Messi-François-Christina?

    Vous ne devez pas savoir comment Christina fuie les messes du pape actuel car ses homélies attaquent ses pratiques injustes.

    Mais l’article est bien en général.

    1. Ziad économique, comme toujours 😉

      Hé hé, Ulrich, je vais réclamer les droits d’auteur heim :p
      « El hijo de Dios », « Les voies de Dieu sont impénétrables, celles du messie aussi… »
      Je rigole, bien sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *