Natal : les Ghanéens sont partis, la fête aussi

Article : Natal : les Ghanéens sont partis, la fête aussi
8 juillet 2014

Natal : les Ghanéens sont partis, la fête aussi

À Natal, le départ des supporters des Black Stars n’est pas passé inaperçu. Les Brésiliens regrettent la joie, l’enthousiasme et le charisme des Ghanéens qui ont conquis les fans auriverde. Mais même après leur retour au pays, tous pensaient que la fête se poursuivrait, puisque le Brésil est toujours dans la compétition. Et pourtant… (Crédit photo : Fabio Santana)

A Natal, la présence de supporters des Black Stars avaient donné lieu à des fêtes mémorables, durant lesquels Brésiliens et Ghanéens regardaient les matchs ensemble et écoutaient de la musique de leurs deux pays au Point 7, dans le quartier Ponta Negra.

Le lieu était un agréable point de rendez-vous pour le peuple de natal et touristes. (Crédit photo: Fabio Magno).
Le lieu était un agréable point de rendez-vous pour le peuple de Natal et les touristes. (Crédit photo: Fabio Magno).

Brésil-Colombie: où étaient les supporters ?

Depuis le départ des Ghanéens, la fête est finie. J’ai pu le vérifier à l’occasion du match Brésil-Colombie. Je voulais aller le regarder au Point 7, mais l’endroit était vide : les Ghanéens étaient rentrés chez eux.

Mais le Brésil est toujours dans la compétition, alors pourquoi cette absence de ferveur ?

La point 7 à Natal il n'y avait pas rien après la départie des ghanéens (Crédit photo: Fabio Santana).
Point 7 à Natal : l’endroit est vide depuis le départ des Ghanéens (Crédit photo: Fabio Santana).

Grâce à quelques commerçants qui travaillent dans le quartier, j’ai appris que toute la structure autour des soirées – écran géant, scène, équipements audio et lumières… – appartenait aux Ghanéens. Ils avaient leur matériel dans un grand bateau, qui a fait le chemin inverse avec dans ses cales ce qu’il avait amené au Brésil. Idem pour les supporters ghanéens.

Un départ qui a sonné la fin de la fête. La mairie de la ville n’a pas eu envie de prendre le relais, en raison du village FIFA Fan Fest qui se trouve dans un autre endroit de la ville. Désormais, la fête n’est plus qu’un vieux souvenir…

►►► Pour retrouver tous les articles de Fabio Santana, Observateur de France 24 à Natal (Brésil), cliquez ici.

Partagez

Commentaires