Médias : revue de presse internationale après le premier tour

Alors que le coup d’envoi des huitièmes de finale est donné ce samedi avec le match Brésil-Chili puis Colombie Uruguay, nous avons demandé à nos blogueurs quelles unes de quotidiens les avaient marquées durant le premier tour. Revue de presse internationale. (Crédit photo : Harshil Shah, Wikimedia Commons)

Les unes de quotidiens sont toujours un bon moyen de comprendre comment est perçue la performance d’une équipe de football dans son pays. Victoire ou défaite : un titre résume souvent la performance d’une sélection, parfois en un seul mot, sinon en une phrase.

Les Mondoblogueurs et les Observateurs qui suivent avec assiduité le Mondial ont donc sélectionné pour vous les premières pages qui ont marqué leur attention durant la première quinzaine de la compétition.

L’Algérie à la folie

Les Fennecs en huitièmes de finale d’une Coupe du monde, cela ne s’était jamais vu. C’est donc tout logiquement que les médias algériens ont salué la performance des joueurs de coach Vahid après leur match nul face à la Russie (1-1), qui leur a permis de prendre la deuxième place du groupe H. PicMonkey Collage2 « La une de El Watant – Darouha, ils l’ont fait ! – reflète ce que le peuple algérien est capable réaliser, explique Abdelkrim MEKFOULDJI. Le titre émane d’une publicité pour un produit national qui avait pu être réalisé à l’époque des vaches maigres. Aujourd’hui, la sélection algérienne a également réalisé un exploit ! D’où ce titre révélateur ainsi que l’image montrant tout un groupe uni : techniciens, joueurs, soigneurs. Cela illustre la concorde et cohésion d’un groupe »

Autre couverture à avoir retenu l’attention du blogueur, celle du quotidien Al Khabar en langue arabe, sur laquelle on peut lire : « La folie« . « La folie, elle était sur le terrain dès la fin du match mais également dans les tribunes ainsi qu’à travers toute l’Algérie, raconte le supporter des Fennecs. Une vraie folie qui a vu déferler des marées humaines de partout, de tout âges, femmes et hommes dans la rue pour exprimer leur joie dans un pays exténué mais qui a su trouver des ressources pour veiller jusqu’à tôt le lendemain afin de s’éclater. »

C’est beau, des équipes qui gagnent…

Autres équipes à avoir connu la victoire durant ce premier tour : la Colombie et la France. D’où ces unes d’El Tiempo pour les Cafeteros et de L’Equipe pour les Bleus. PicMonkey Collage3  Christophe HULIN, qui vit en Colombie, raconte :

« Un pays uni : le journal El Tiempo fait paraître ce 22 juin là sa version dominicale avec en première page un titre fédérateur autour du Mondial 2014. La Colombie sort d’une campagne présidentielle délicate avec des coups bas, des accusations de tricherie, un fort absentéisme dans les urnes, le tout sur fond d’espionnage. El Tiempo a donc raison selon moi de montrer une population rassemblée derrière sa Sélection de football (à juste titre), en opposition avec ses espoirs déchus d’une politique plus égalitaire et moins nombriliste. Le quotidien conclut cette une en affirmant que cette union est « le meilleur but de notre Sélection au Brésil ». Tellement vrai.

De mon côté, j’ai retenu ce titre de L’Equipe – « Vertigineux » – qui a marqué les esprits en France : contre la Suisse, Olivier Giroud et ses coéquipiers ont atteint des sommets au terme d’un match totalement fou. En plus de la victoire (5-2), les Bleus ont affiché un état d’esprit qui a permis d’oublier l’humiliation de Knysna quatre ans auparavant. Depuis le début du Mondial, les quotidiens français de manière générale affichent une tendance : les joueurs de Didier Deschamps ont leurs chances dans ce Mondial. Inimaginable il y a six mois…

Promesses non tenues

Et puis il y a ces sélections dont on attendait beaucoup et qui nous ont déçues, comme la Côte d’Ivoire par exemple.  « Les Eléphants n’y sont pas arrivés, l’exploit tant attendu, la victoire, est restée sur les bords de la lagune Ebrié, se désole Zak Le Messager. Toute la Nation est déchirée. Critiques acerbes, demande de démission, règlements de compte, tout le monde y va de son grain de sel. Mais la défaite est là, nos chers Éléphants sortent de la compétition sans avoir pu nous amener au second tour ». Pourtant, Abidjan Sports avait l’air d’y croire avant le match décisif face à la Grèce, finalement perdu par les hommes de Yaya Touré…

10409492_10152245101405963_6883298102699731074_n

« Au moins, les supporters retiendront qu’on n’a pas été ridicules dans cette compétition, se console le supporter des Éléphants. On attendait beaucoup de cette équipe, peut-être un peu trop. L’adrénaline est descendue, on passe à une autre étape, et retour à la compétition pour la prochaine CAN… »

Enfin, il y a ceux qui ont de la mémoire, comme Serge KATEMBERA. Il y a un an, quasiment jour pour jour, l’Espagne perdait face au Brésil en finale de la Coupe des Confédérations. « Nous reviendrons« , titrait alors Marca…

10390040_10204324558177537_6207610260464679273_n

Finalement, les Espagnols ont été éliminés dès le premier tour, sans panache. « Ils nous promettaient qu’ils allaient revenir, s’amuse le blogueur. On les a vu, effectivement ! Assez drôle… »

►►► Pour retrouver tous les articles de Pierrick de Morel, cliquez ici.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *