Brésil-Croatie : « Le vrai crack, c’est Oscar ! »

Article : Brésil-Croatie : « Le vrai crack, c’est Oscar ! »
13 juin 2014

Brésil-Croatie : « Le vrai crack, c’est Oscar ! »

ILS ONT DIT | Cette fois ça y est, le coup d’envoi du Mondial a officiellement été donné jeudi soir. Et le match d’ouverture entre le Brésil et la Croatie (3-1) n’a pas manqué de faire réagir les Observateurs et les Mondoblogueurs du monte entier. Petit tour de ces commentaires du Sénégal au Cameroun, en passant par l’Algérie, le Népal et… le Brésil bien sûr !

Mame FATOU DIOUF (Sénégal)

« Trois colombes de la paix lâchées par trois enfants comme pour conjurer un mauvais sort a venir. Visiblement, cela n’a pas fonctionné pour les Brésiliens avec ce but de Marcelo contre son camp. Mais l’espoir est vite revenu dans les rangs de la Seleçao avec l’égalisation de Neymar et la victoire au bout du compte. On attend avec impatience les autres matchs ! »

Nelson DESHOMMES (Haïti)

« Si Neymar est bel et bien l’étoile fulgurante de cette sélection brésilienne, dans ce match j’ai surtout apprécié le jeu très plaisant du jeune Oscar. Un crack discret qui mérite votre attention au cours de cette compétition. »

Stéphane HUËT (Népal)

« J’ai trouvé le match assez ennuyeux jusqu’à vers la 75e linute, quand les Croates ont commencé à appuyer (vraiment dommage pour eux). Fred a été inexistant, sauf pour une glissade qui donne le péno. Enfin, je propose qu’on arrête avec Neymar : le vrai patron de la Seleçao, c’est Oscar. »

Serge KATEMBERA (RDC/Brésil)

« Côté spectacle, ok, c’est beau et patati patata… mais deux choses m’ont vraiment gênées jeudi soir. Premièrement, le public présent dans le stade ne ressemblait en rien au Brésil. Que des Blancs, la population noire est totalement exclue de cette Coupe du monde parce qu’elle n’a simplement pas les moyens d’aller au stade. C’est pire que lors de la Coupe des confédérations. Ensuite le public – classe aisée, blanche et supposée éduquée – a entonné des chants d’une incroyable grossièreté contre Dilma Rousseff…«

Untitled

Abdelkrim MEKFOULDJI (Algérie)

« Branle-bas de combat chez moi en compagnie de mes petites filles qui voulaient absolument voir l’ouverture de la Coupe du monde et l’évolution de Neymar, leur star. La chaîne BeIN Sports en a décidé autrement avec le paiement obligatoire des droits. TF1 ne passait plus et il avait fallu faire appel à un technicien pour revenir à la chaîne algérienne terrestre, qui avait acheté les droits de retransmission de l’ouverture et du match d’inauguration. Cependant, la qualité de l’image n’était pas au top et mes filles – tout autant que moi – avons perdu plus de 50 mintes de jeu. J’en veux vraiment à ce lobby qui a interdit à une simple famille algérienne de vibrer au rythme du Mondial, tout autant que les amoureux de ce sport si populaire ! »

Benjamin POTET (France/Brésil)

« On parle toujours d’une « race à part » quand il s’agit des latéraux brésiliens. Longue tradition : Nilton Santos, Roberto Carlos, Cafu… Ils ont la particularité de bien se projeter et d’être tout de même assez rapide dans le repli. Il va falloir que Marcelo et Daniel Alves laissent leurs charettes au garage et faire quelque chose de leurs montée car ce n’est plus possible! Le Brésil ne peut pas se reposer seulement sur Oscar pour gagner le Mondial ! Si Felipão ne met pas les choses au clair, la suite de la compétion va être très difficile ! »

Andriamialy RANAIVOSON (Madagascar)

« Ce matin au bureau, débrief avec les collègues, qui reçoivent tous Canal+ ou TF1. Résumé : « Les médias français sont trop critiques envers l’équipe du Brésil, qui a pourtant gagné sans trop forcer, c’est à dire qu’il y a encore un gros potentiel. On va voir ce que l’Equipe de France va produire ! ».

Ulrich TADAJEU (Cameroun)

« Le duo Neymar – Oscar va nous montrer de belles choses pendant ce Mondial. Ils nous ont montré un beau football. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont inscrits les trois buts du Brésil. On notera surtout que Marcelo est le premier à inscrire un but lors de ce Mondial, mais un but en arrière et non avant comme c’est souvent le cas. »

Kpénahi Traoré (Burkina Faso/France)

« Quand j’ai entendu Hulk, j’ai immédiatement levé la tête pour voir le personnage. J’ai souri parce que j’imaginais le géant vert courir sur la pelouse du stade de Sao Paulo. Mais ce Hulk là, il ne s’énerve pas, du moins, sauf si on lui prend le ballon. Il ne devient pas vert non plus, mais son gabarit – 1,80 m pour 85 kg – dissuadait sans doute tout adversaire de se frotter à lui. Dommage, Hulk n’était pas au meilleur de sa forme dans ce match d’ouverture. Il était totalement à côté de la plaque, au point d’être remplacé avant la fin de la rencontre. J’avais vraiment cru que ce joueur brésilien s’appelait Hulk, et non Givanildo Vieira de Sousa. Il a hérité de ce surnom de son père depuis son enfance. »

Untitled2

Partagez

Commentaires

Djino
Répondre

Oscar , il a été bon en 2° mi-temps, mais de là à dire qu'il faut oublier Neymar , houla... il fallait bien débloquer ce match, et Neymar nous a fait une Messi. Le mec est un monstre et l'aura qu'il dégage (avant le match, il salue chaque joueur comme si c'etait lui le capitaine) pour tout le pays... oscar n'a pas les épaules de Ney... ahahha.... le Neymar risque de vous planter 10 buts dans ce mondial , moi je vous dit ...
sur le premier but , contrairement aux apparences, Marcelo couvre bien son côté... c'est Alves qui est un vrai boulevard à droite..

Thélyson Orélien
Répondre

Ma brève synthèse du tout premier match de la Coupe du monde 2014: https://portdattache.mondoblog.org/archives/3100